La prothèse dentaire fixe (couronne, dent à pivot et bridge) - Dentier cassé réparation de prothèse dentaire

Aller au contenu

Menu principal :

La prothèse dentaire fixe (couronne, dent à pivot et bridge)

Types de prothèses

La prothèse fixe se divise en 2 catégories :


La couronne : coiffe unitaire réalisée soit en métal, en résine, en porcelaine ou en zirconium servant à recouvrir une dent naturelle abîmée.

Ici, une couronne à pivot.
Dent à pivot recouverte de porcelaine

Le bridge ou pont : sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes par une armature en métal, en résine, en porcelaine ou en zirconium et se fixant sur les dents naturelles restantes.


L'empreinte avec les deux dents taillées et les deux dents manquantes.
Empreinte dents taillées pour concevoir un bridge



Bridge terminé.
Bridge en zircon recouvert de porcelaine



Pour ce genre de prothèse, une armature métal biocompatible ou zirconium est façonnée et recouverte de porcelaine adaptée à la couleur des dents naturelles restantes. Cette technique très esthétique par la couleur et la forme s'approche fortement des dents naturelles et est de conception très confortable.

Les couronnes ou bridges sont scellés en bouche par le dentiste à l'aide d'un ciment spécial très résistant. Il est impossible pour le patient d'enlever ce genre de prothèse.

Le principe de réalisation :

•Le dentiste taille la ou les dents naturelles nécessaires à la réalisation de la couronne ou du bridge de telle manière à laisser suffisamment de place pour leurs réalisations.

•Après avoir taillé, le dentiste prend l'empreinte de la bouche du patient, ainsi que la couleur des dents à réaliser.

•L'empreinte du patient est envoyée au laboratoire dentaire

•Le technicien dentaire va couler du plâtre dans l'empreinte et obtenir ainsi la réplique exacte de la bouche du patient.

•Après avoir préparé le modèle, le technicien va concevoir et fabriquer une armature en métal ou en zirconium. Sur laquelle il va cuire de la porcelaine de la couleur des dents restantes du patient.

•Le travail est envoyé au dentiste pour essayage.

•De retour au laboratoire, si nécessaire les dents sont corrigées et puis terminées.

•Le travail est enfin prêt à être scellé en bouche par le dentiste.


 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu